Tanjiro Kamado : tout savoir sur le héros de Demon Slayer (Kimetsu no Yaiba)

Darell Mertens 5k vues
Tanjiro Kamado - Demon Slayer

Tanjiro Kamado est le personnage principal du manga et de l’anime Demon Slayer : Kimetsu no Yaiba, ainsi que du film Kimetsu no Yaiba : Mugen Ressha-Hen. Il est un pourfendeur de démons et le compagnon de route de Zenitsu Agatsuma, Inosuke Hashibira ainsi que de sa sœur Nezuko Kamado. Si vous voulez tout savoir savoir sur ce personnage central de Demon Slayer, lisez ce qui suit.

L’histoire de Tanjiro Kamado

Tanjiro est le fils aîné d’un vendeur de charbon. Son père est décédé suite à une maladie, laissant derrière lui sa femme et ses six enfants. En tant que fils aîné de la famille Kamado et frère aîné de Nezuko, Tanjiro endosse la responsabilité de s’occuper de ses jeunes frères et sœurs et de sa mère.

Un jour, sa famille est assassinée par un démon, Muzan Kibutsuji, alors qu’il était parti chercher du charbon. La seule survivante du massacre est sa sœur cadette Nezuko, qui fut tout de même transformée en démon. Tanjiro jure alors de trouver une remède pour lui redonner son apparence humaine et rejoint le corps des pourfendeurs de démons.

Formé par Sakonji Urokodaki à la technique du souffle aquatique (Mizu no Kokyū), il devient, après entraînement, un épéiste émérite et un grand stratège.

Caractère de Tanjiro

Tanjiro est un garçon vertueux. Il est généreux, honnête et il fait preuve de beaucoup d’humilité. Il est d’une bonté extrême, ce qui l’empêche de prendre des décisions difficiles, mais il sait se montrer intraitable lorsque c’est nécessaire. Face au danger, il est très courageux, au point de combattre les démons sans son Katana.

Honnête, son comportement peut être interprété comme de l’entêtement dans ses relations avec les autres personnages. Il n’a jamais peur de demander de l’aide aux autres, et est tout aussi disposé à leur rendre service. Tanjiro fait preuve d’un talent naturel pour l’observation, capable de discerner rapidement les situations, en utilisant souvent son odorat aiguisé.

Il est attentionné et protecteur envers ses amis, d’autant plus lorsqu’il s’agit de sa sœur Nezuko. De tous ses traits de caractère, celui qui le distingue des autres est sa capacité d’empathie, même envers les démons mangeurs d’humains. Souvent suivi de représailles lors des combats, il hésite a achever ses ennemis. Cependant, il fait preuve d’une conviction inébranlable pour protéger Nezuko à tout prix et n’hésite jamais quand la vie de sa sœur est en danger.

Apparence et caractéristiques physiques

Apparence de Tanjiro

Tanjiro est de petite taille, il a les cheveux noirs avec des mèches rouges bordeaux. Il porte parfois un chignon de samouraï. Il a de grands yeux foncés légèrement rouge flamme qui font ressortir sa gentillesse et lui donne un côté un peu androgyne. Malgré qu’il soit petit, il a physique athlétique et dégage une certaine puissance.

Il est également marqué par une grosse cicatrice sur la gauche de son front. La cicatrice est devenue rouge sombre et a changé de forme après un combat avec un démon.

Arme de prédilection

En tant que pourfendeur de démons, Tanjiro est équipé d’un sabre katana Nichirin standard. Son premier sabre a été forgé par Hotaru Haganezuka. Dès lors qu’il a pris le katana pour la première fois, la lame s’est assombrie et a pris une couleur d’un noir très profond et extrêmement rare.

La lame du katana à la particularité de devenir rouge vif dès lors que sa sœur Nezuko utilise l’art du démon sanguinaire. Sa poignée d’origine est un anneau noir relié à son noyau par des lignes avec une bordure de la même couleur, qui ressemble fortement à une roue de wagon en apparence. Avec son katana, Tanjiro dispose d’un fourreau standard de couleur noir profond.

Après l’arc du village des forgerons, Tanjiro récupère le vieux katana qu’il a trouvé dans le Yoriichi Type Zero, forgé par Hotaru Haganezuka. Sa poignée a été remplacée par celle utilisée par Kyojuro Rengoku, en forme de flamme avec un noyau rouge et une bordure orange. La nouvelle lame était déjà d’un noir profond, mais son motif est plus complexe, avec le mot 滅めつ gravé sur le côté, qui veut dire « abattre » en français.

Son nouveau Katana est aussi nettement plus solide. Alors que Tanjiro a l’habitude de briser sa lame lors des combats avec les Douze lunes démoniaques, cette épée ne s’est brisée qu’à la fin du combat avec Muzan.

Aptitudes et compétences

Tanjiro a toujours été un prodige du sabre, commençant avec une compétence rivalisant avec Sabito, l’un des élèves les plus forts de Sakonji Urokodaki, pour le surpasser en quelques mois et venger sa mort en battant le Démon Main. Bien qu’il soit de rang Mizunoto, son habileté au sabre était supérieure à celle de beaucoup de ses aînés, au point même de vaincre deux membres de rang inférieur des Douze Lunes démoniaques.

Son maniement de l’épée s’est également amélioré de façon spectaculaire, comme le prouve le fait qu’il ait pu combattre des démons de rang supérieur plusieurs mois après avoir récupéré de ses blessures et sans avoir auparavant affronté des adversaires de cette qualité.

Ses talents et sa dextérité avec la lame pouvaient rivaliser avec ceux des Piliers (Hashira), les plus formidables manieurs d’épée du corps des pourfendeurs de démons, grâce à un entraînement intensif au village des forgerons. Il a pu se mesurer à Muzan bien qu’il ne soit pas aussi compétent que Yoriichi Tsugikuni, prouvant ainsi son incroyable maîtrise du Katana, faisant de lui l’un des plus forts épéistes de sa génération.

Le souffle de l’eau (Mizu no kokyū ?)

Tanjiro maitrise initialement la technique du « souffle de l’eau » (Mizu no kokyū ?), enseigné par Sakonji Urokodaki, un ancien pilier de l’eau. Il en devint extrêmement compétent, ce qui lui permit d’affronter deux membres des Douze lunes démoniaques, à savoir Rui et Enmu. Cependant, son corps n’étant pas adapté a cette technique, Tanjiro a décidé de changer de style et d’adopter le style de la danse du dieu de feu (Hinokami Kagura). Malgré cela, Tanjiro n’a pas abandonné son premier style, combinant le souffle de l’eau avec le Hinokami Kagura, en raison de la tension que le Hinokami Kagura impose à son corps, afin d’avoir des frappes plus fortes que lorsqu’il utilise le souffle de l’eau seule et de se déplacer plus longtemps que s’il utilise le Hinokami Kagura seul.

La respiration de concentration totale (Zen Shūchū Jōchū)

Tanjiro apprend dès de début de son enseignement une méthode de respiration connue sous le nom de « respiration de concentration totale » (Zen Shūchū Jōchū). Grâce à cette méthode, la vitesse, la puissance et la résistance de Tanjiro dépassent considérablement celles des humains ordinaires. Parce que l’exécution de ses nombreux mouvements respiratoires de combat est extrêmement exigeante et peut le vider de son énergie si il n’est pas suffisamment prudent. C’est un aspect extrêmement important de son ensemble de pouvoirs.

Cette compétence de combat, lorsqu’elle est combinée aux autres leçons de Sakonji, confère à Tanjiro des super-pouvoirs. À la fin de la saison 1 de « Demon Slayer », il est capable d’augmenter sa respiration de concentration totale au point de pouvoir la maintenir même en dormant.

La danse du Dieu du feu (Hinokami Kagura)

Quand le souffle de l’eau ne fonctionne pas, Tanjiro peut se tourner vers le feu. La Danse du Dieu de feu (Hinokami Kagura) lui à été enseigné par son père lorsqu’il était petit. Il met cette technique familiale très puissante à profit pour combattre les démons.

La saison 1 de « Dragon Slayer : Kimetsu no Yaiba » met en scène la danse du Dieu du Feu dans le combat de Tanjiro contre le démon araignée Rui, qui non seulement résiste à la plus puissante technique de Tanjiro, le souffle de l’eau, mais lutte également contre les nouvelles capacités du tueur de démons.

Les fans qui ont regardé le film Mugen Train – ou qui ont lu le manga – savent à quel point la danse du Dieu du feu est puissante et esthétiquement magnifique, et la saison 3 de Demon Slayer nous permettra d’apprécier à nouveau cette redoutable technique.

Sens de l’odorat aigu

Comme pour tous les pourfendeurs de démons, les sens de Tanjiro ont tous été renforcés, mais il s’avère que l’un d’entre eux est déjà développé de manière innée. Même en tant que jeune apprenti, Tanjiro à un odorat bien plus aiguisé que les personnes ordinaires, permettant à son nez de fonctionner d’une manière qui ressemble à un sixième sens.

Les sens olfactifs de Tanjiro sont si avancés qu’il peut utiliser son nez pour déduire des choses étonnantes sur son environnement. Il montre sa capacité à sentir les pièges tout au long de son entraînement avec Sakonji, et lorsqu’il combat le Main, il peut vraiment sentir ses sentiments.

L’odorat de Tanjiro s’améliore au fur et à mesure que ses talents se développent. Il peut traquer les démons avec son nez, suivre leur odeur sur d’énormes distances et même prédire leurs assauts.

Partager cet article
Publier un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

quatre × 5 =

adbanner