Bitcoin : tout savoir sur le roi des crypto-monnaies

Hugo Da Silva 565 vues
Crédit : Starline/Freepik

La Bitcoin est un véritable phénomène de société, sa popularité a connu une croissance fulgurante ces dernières années, à tel point qu’il est impossible de ne pas en avoir entendu parler, à moins d’avoir vécu dans une grotte ces dix dernières années… Mais malgré le flot d’informations relayées par les médias, savez-vous vraiment de quoi il s’agit ? Le roi des crypto-monnaies a connu un parcours flamboyant mais aussi semé d’embûches et de controverses. Pourtant, il continue de fasciner et d’intriguer, et il pourrait bien bouleverser notre façon de voir l’argent dans les années à venir. Alors, qu’est-ce que le bitcoin ? Comment fonctionne-t-il ? Aura-t-il un bel avenir et pourquoi est-il si controversé ? On vous explique tout dans cet article.

Qu’est ce que le Bitcoin ?

Le bitcoin est une monnaie numérique décentralisée qui utilise la cryptographie pour la sécurité et n’est contrôlée par aucun gouvernement ou institution financière. il a été créé en 2009 par un individu ou un groupe d’individus sous le pseudonyme de Satoshi Nakamoto. Cependant, l’idée est née en 2008 qui correspond à l’année de création du nom de domaine bitcoin.org.

La décentralisation du bitcoin

La décentralisation est une caractéristique essentielle du bitcoin et c’est ce qui le distingue des formes traditionnelles de monnaie. Dans un système financier traditionnel, une autorité centrale, telle qu’un gouvernement ou une banque, contrôle l’émission et la circulation de la monnaie. Cette centralisation peut rendre le système vulnérable aux manipulations et aux interférences, car l’autorité centrale a beaucoup de pouvoir et de contrôle.

En revanche, le bitcoin est décentralisé, ce qui signifie qu’il n’est contrôlé par aucune autorité centrale. Au lieu de cela, il est alimenté par un réseau d’ordinateurs qui valident et enregistrent les transactions. Ce réseau décentralisé garantit qu’aucune entité n’a trop de pouvoir ou de contrôle sur le système.

La décentralisation présente plusieurs avantages pour les utilisateurs de bitcoins. Elle permet une plus grande transparence, car l’historique des transactions est accessible au public sur la blockchain. Elle offre également une plus grande sécurité, car la nature décentralisée du réseau le rend plus résistant aux attaques et aux interférences.

Aussi, la décentralisation permet une plus grande autonomie et un meilleur contrôle pour les utilisateurs, car ils ne dépendent pas d’une autorité centrale pour faciliter leurs transactions.

Fonctionnement avec la technologie blockchain

Infographie - Fonctionnement de la blockchain
Infographie – Fonctionnement de la blockchain

Les transactions en bitcoin sont enregistrées sur un grand livre public appelé blockchain, ce qui permet d’assurer la transparence et d’éviter les fraudes telles que la double dépense (c’est-à-dire le fait de dépenser la même unité de bitcoin plus d’une fois).

Son principe repose sur le peer-to-peer qui permet à des personnes ou des organisations de transférer des fonds sans l’intervention d’un tiers. Ainsi, la blockchain est sécurisée par des preuves de travail (Proof of Work ou PoW) et des mesures de cryptage avancées, ce qui la rend extrêmement difficile à contourner ou à manipuler.

En effet, la blockchain Bitcoin est divisée en blocs, qui sont des listes cryptées d’informations sur les transactions, et chaque bloc est relié à un bloc précédent. Chaque fois qu’une transaction est effectuée, elle est ajoutée à la blockchain Bitcoin et ensuite confirmée par les nœuds qui composent le réseau. Cette confirmation permet d’assurer que la transaction est valide et qu’elle ne peut pas être modifiée ou falsifiée. Ces nœuds sont incités à participer au réseau par la récompense de nouveaux bitcoins, qui sont mis en circulation par un processus appelé « minage » ou « mining ».

Minage de bitcoins

Le processus de création de bitcoins s’appelle « mining » (minage). Il consiste à utiliser du matériel informatique pour résoudre des problèmes mathématiques complexes afin de valider les transactions et d’ajouter de nouveaux blocs de transactions à la blockchain. En récompense, le mineur qui a trouvé la solution reçoit un certain nombre de bitcoins. Cela encourage les individus et les organisations à participer au réseau et à maintenir l’intégrité de la blockchain.

Le minage de bitcoins nécessite du matériel informatique spécialisé et consomme beaucoup d’électricité. Il est donc généralement rentable uniquement pour ceux qui ont accès à de l’électricité à bas coût et qui ont les compétences et le matériel nécessaires. Les problèmes mathématiques sont conçus pour être difficiles à résoudre mais faciles à vérifier une fois la solution trouvée. Cela garantit qu’il faut beaucoup de puissance de calcul pour miner de nouveaux bitcoins, mais que la vérification des solutions est relativement simple.

Il est également important de savoir que la quantité de bitcoins libérés par le minage diminue avec le temps, le nombre total de bitcoins pouvant exister étant plafonné à 21 millions. Cette limite a été choisie pour créer une inflation contrôlée et garantir la rareté du bitcoin.

Comment acheter du Bitcoin ?

Achat Bitcoin

Les bitcoins peuvent être achetés facilement et à moindre frais sur des crypto-exchanges (aussi appelés crypto-brokers), telles que Binance, Kucoin et Coinbase. Ces exchanges permettent aux utilisateurs d’acheter et de vendre des bitcoins avec d’autres devises telles que l’euro, le dollars américain et la livre sterling.

Les utilisateurs peuvent également acheter des bitcoins directement sur des places de marché de peer to peer (P2P), comme LocalBitcoins. Toutefois, les prix y sont souvent plus élevés par rapport au cours réel.

En plus de ces deux méthodes principales, un large éventail d’autres options sont disponibles, comme l’achat de bitcoins par le biais d’un revendeur sans inscription ni vérification d’identité comme Guarda. L’achat de Bitcoin via cette plateforme est totalement anonyme sous un certain montant mais les frais sont plus élevés que sur les crypto-exchanges.

Utilisation et moyens de stockage

Pour utiliser et stocker des bitcoins, la meilleure solution est de disposer d’un portefeuille numérique avec une adresse. C’est à partir de cette adresse crypté et anonyme qu’il est possible d’acheter, vendre et transférer les bitcoins. Il existe différents types de portefeuilles : les mobile wallets, desktop wallets et hardware wallet.

Hardware Wallet

Les hardware wallets sont des dispositifs physiques qui permettent de stocker et de gérer les bitcoins. Ces portefeuilles sont généralement plus sécurisés que les portefeuilles mobiles et les portefeuilles desktop, car ils sont généralement protégés par une fonctionnalité de désactivation à distance. Les plus réputées sont les clefs Ledger Nano X et Safepal.

Mobile Wallets

Ce sont des applications spécifiques a télécharger sur smartphone ou tablette et qui permettent de gérer les bitcoins. Ils sont très simples à utiliser et à configurer. Ils offrent également des fonctionnalités supplémentaires, telles que la possibilité de scanner des codes QR ou de payer en ligne. Les plus connus et les plus sécurisés sont Guarda Wallet et Samourai Wallet.

Desktop Wallets

Ce sont applications pour ordinateur à télécharger et installer. Ces portefeuilles sont généralement plus robustes que les portefeuilles mobiles. Tout comme sur mobiles, Guarda Wallet et Samourai Wallet sont les deux plus réputés et les plus sûrs.

Le bitcoin est-il promis à un bel avenir ?

Fusée Bitcoin

Il est difficile de prédire l’avenir du bitcoin, car il dépend de divers facteurs, notamment les évolutions technologiques, les changements réglementaires et les conditions du marché. Cependant, de nombreux experts estiment que le bitcoin et les autres crypto-monnaies ont le potentiel pour jouer un rôle important dans l’avenir de la finance et du commerce.

L’une des raisons est que les crypto-monnaies offrent une alternative aux systèmes financiers traditionnels, qui sont souvent centralisés et contrôlés par les gouvernements. Elles offre également un moyen décentralisé, sécurisé et transparent de faciliter les transactions financières, ce qui peut en faire une alternative au système financier traditionnel et apporter des services financiers aux populations mal desservies ou non bancarisées.

Une autre raison en faveur de la pérennité du bitcoin est que les cryptomonnaies ont le potentiel d’améliorer l’efficacité et de réduire les coûts des transactions financières. Parce qu’elles utilisent la technologie blockchain, elles peuvent faciliter les transactions sécurisées et rapides sans avoir recours à des intermédiaires, comme les banques ou les sociétés de cartes de crédit. Cela peut contribuer à réduire les frais et le temps nécessaire pour effectuer une transaction.

Nous pouvons aussi noter que l’adoption des crypto-monnaies est en plein essor, de plus en plus d’entreprises, d’organisations et de particuliers les acceptant comme moyen de paiement. Aussi, certains états le Salvador et l’Ukraine reconnaissent le bitcoin comme une monnaie légale et d’autres pays pourraient emboiter le pas dans un avenir proche. C’est notamment le cas de l’Uruguay qui prévoit de légaliser le bitcoin comme moyen de paiement.

Dans l’ensemble, beaucoup de facteurs plaident en faveur d’un avenir radieux pour la première des crypto-monnaies, cependant il faut encore que le Bitcoin fasse ses preuves et que l’écosystème murisse pour lever certains doutes et démente les sujets de controverses.

Controverses et arguments des détracteurs

Malgré les nombreux arguments à l’avantage du Bitcoin, son existence suscite de nombreuses controverses. Ses détracteurs soulignent des préoccupations quant à son anonymat, son utilisation par les criminels, sa volatilité, son impact environnemental et sa réglementation.Une monnaie anonyme

En effet, le bitcoin est souvent présenté comme une monnaie anonyme, car les transactions ne sont pas liées à des identités réelles. C’est en théorie vrai, mais dans la réalité, les transferts peuvent être tracés à l’aide de l’adresse de portefeuille bitcoin associée, ce qui permet aux forces de l’ordre d’identifier les utilisateurs.

Le rôle du bitcoin en faveur de la criminalité et du blanchiment d’agent est également pointé du doigt. Pendant ses premières années d’existence, c’était le moyen de prédilection pour financer des activités criminelles sur le Dark Web, telles que le trafic de drogue et la vente d’armes. Cela a fortement contribué a sa réputation de « monnaie préférées des criminels« . Toutefois, le renforcement des contrôles et les techniques de traçage rendent l’utilisation du Bitcoin à des fins illégales plus difficile.

Aussi, le bitcoin est souvent pointé du doigt à cause de sa grande volatilité depuis sa création, avec des fluctuations de prix très importantes. Cela signifie qu’investir dans le bitcoin peut être très risqué car sa valeur peut évoluer de manière importante et imprévisible. Encore une fois, cet argument est à relativiser puisque le cours du bitcoin n’a cessé d’augmenter depuis sa création, passant de 0,01 dollars en 2010 pour atteindre un record de 68.789 dollars en novembre 2021. Il s’avère être l’un des investissements les plus lucratifs de l’histoire de la finance de marché.

Enfin, l’un des derniers points qui suscite des inquiétudes est la consommation d’énergie du Bitcoin. Le processus de minage demande une quantité importante d’électricité, ce qui a suscité de vives préoccupations quant à son impact environnemental. Ce point négatif à des fondements concrets puisque le protocole Bitcoin consomme plus d’électricité que certains états comme la Colombie et l’Autriche. Cet aspect sera très compliqué à régler car migrer vers une alimentation en énergie 100% renouvelable, donc plus chère, pose un problème de rentabilité pour les entreprises de minage.

Malgré ces controverses, le bitcoin et les crypto-monnaies en général ont gagné en popularité ces dernières années et continuent de susciter l’intérêt des investisseurs et des consommateurs à travers le monde.

Partager cet article
Publier un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

adbanner