Meta abandonne son projet NFT sur Instagram et Facebook

Hugo Da Silva 987 vues

Meta, la société mère de Facebook, Instagram et WhatsApp, a révélé qu’elle ne poursuivra plus les projets de jetons non fongibles (NFT) qu’elle avait précédemment planifiés. Le responsable du commerce et des finances de Meta, Stephan Kasriel, a partagé la décision sur Twitter, déclarant que la société se concentrera sur des méthodes alternatives pour soutenir les créateurs, les individus et les entreprises.

Nouvel échec de Meta sur un projet lié à la blockchain

M. Kasriel a également expliqué que les enseignements tirés de l’exploration du NFT peuvent être appliqués à d’autres produits que l’entreprise continue de développer. Il a souligné que Meta s’engageait toujours à fournir aux créateurs et aux entreprises des opportunités d’entrer en contact avec les fans et de générer des revenus. L’entreprise se concentrera sur les domaines où elle peut avoir un impact significatif, tels que la messagerie et la monétisation par le biais d’Instagram et de Facebook Reels (vidéos courtes).

En juin 2022, Meta a annoncé ses plans NFT dans le cadre d’un engagement à long terme envers les créateurs de contenu. En juillet, les premiers tests ont commencé, dans le but de permettre le partage de NFT sur Instagram et Facebook. Cependant, c’est la deuxième fois qu’un projet de Meta lié à la blockchain est abandonné. En effet, es efforts de Meta pour lancer la crypto-monnaie Diem (anciennement Libra) ont rencontré une forte opposition réglementaire, ce qui a entraîné la vente du projet à Silvergate Bank en février 2022.

A contre tendance du marché

Tandis que Meta a choisi de s’engager dans l’univers des NFT, le marché global ne bénéficie plus de l’engouement des investisseurs par rapport à son apogée en 2022. En effet, selon les données de Cryptoslam de décembre 2022, le prix de vente moyen des NFT était de 143,22 $, soit une baisse de 63 % par rapport à l’année précédente, et le volume global des ventes a chuté de 78 %. Cependant, en janvier 2023, le volume avait rebondi à 780 millions de dollars, et en février, il a dépassé les 2 milliards de dollars, bien que moins de jetons aient été échangés par rapport au mois précédent, comme l’a rapporté DappRadar.

La décision de Meta d’abandonner les projets NFT sur Instagram et Facebook reflète donc un réalignement stratégique des priorités pour se concentrer sur d’autres opportunités de monétisation pour les créateurs de contenu. Alors que l’entreprise s’éloigne des NFT, le marché global continue de fluctuer, reflétant la nature imprévisible et évolutive du paysage des actifs numériques.

Partager cet article
Publier un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *