SafeMoon : qu’est ce que c’est ? Pourquoi ce token est si populaire ?

 SafeMoon : qu’est ce que c’est ? Pourquoi ce token est si populaire ?

Depuis plusieurs semaines, une nouvelle crypto-monnaie fait beaucoup parler d’elle et à l’instar du Dogecoin, a provoqué l’enthousiasme de toute la cryptosphère : elle s’appelle Safemoon (SAFE) et a connu depuis son lancement une très forte augmentation de son prix. SafeMoon a été lancé il y a un peu plus de trois mois et déjà à la mi-avril, son prix a été multiplié par 27 000. Depuis lors, son cours à beaucoup chuté mais sa capitalisation reste impressionnante après seulement quelques semaines d’existence.

Qu’est-ce que SafeMoon ?

SafeMoon n’est pas une crypto-monnaie à proprement parler, il s’agit en fait d’un token (ou jeton) négociable sur la plateforme d’échanges décentralisée (Dex) PancakeSwap et basé sur la Binance Smart Chain.

Sur son site web, SafeMoon se définit comme un protocole DeFi. Ce n’est pas par hasard qu’il est défini comme un projet piloté par la communauté, c’est-à-dire un projet confié à la communauté. Le livre blanc explique le tokenomic, qui vise à inciter à garder le jeton sur le long terme. Ainsi, plus les gens achètent, plus le prix augmente, plus les gens seront dissuadés de vendre, plus les jetons sont brûlés.

Le protocole est en fait conçu pour prélever une commission de 10% sur les transferts, qui est redistribuée pour 5% aux détenteurs actuels, les 5% restants sont convertis en BNB et destiné à ajouter de la liquidité sur PancakeSwap. En pratique, le système récompense les premiers détenteurs de jetons.

Ce qui est unique, c’est que le RoadMap s’étend sur un an et comprend des projets caritatifs en Afrique, la cotation sur des bourses telles que Binance et la création d’applications, de portefeuilles et de jeux, ainsi que d’une bourse NFT. Il s’agit de projets que l’équipe prévoit d’achever d’ici 2021. Après 2021, on ne sait pas ce qui se passera.

Le point fort du projet devrait être la communauté et en effet, sur Twitter, SafeMoon compte plus de 900 000 followers, et 157 000 membres sur son canal Telegram, et quelques mois seulement après son lancement.

SafeMoon a fait parler de lui pour son battage médiatique et le fait qu’il semble être similaire à Dogecoin : une pièce dont l’utilisation et le projet sont encore floues, mais qui génère du buzz et une curiosité qui l’amène à augmenter son prix.

Pourquoi un tel succès ?

Comme nous l’avons mentionné, SafeMoon et Dogecoin sont quelques peu similaires. Leur succès est surtout créé de manière artificielle par une communauté d’enthousiastes qui a poussé les achats et fait monter le prix. Bien que dans le cas du Dogecoin l’objectif soit un dollar, pour SafeMoon l’objectif est beaucoup plus bas car l’offre de départ est très élevée. Mais dans les deux cas, le jeton n’a aucune utilité. Comme le Dogecoin, SafeMoon ne permet pas d’acheter quoi que ce soit et est un pur jeton spéculatif.

Pour le reste, nous parlons de deux projets totalement différents. Dogecoin est né pour le plaisir, possède sa propre blockchain et utilise l’algorithme de consensus de Bitcoin (Proof of Work). SafeMoon est né dans le but d’améliorer DeFi, il n’a pas sa propre blockchain et mais à réussi le tour de force d’être listé sur plusieurs crypto-exchange renommés comme Gate.io,WhiteBit et Bitmart.

Comme tous les projets de crypto-monnaie, qu’ils s’appellent Safemoon, Shiba Inu, Dogecoin ou autre, il est bon de ne pas se laisser emporter par l’engouement et la FOMO et d’être prudent pour ne pas avoir de mauvaises surprises. Avant tout investissement, il existe une règle : DYOR (faites vos propres recherches) : étudiez toujours et soyez clair sur les risques que vous courez. Et surtout : n’investissez pas ce que vous ne pouvez pas vous permettre de perdre.

Plus d'articles

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

quatre × un =