La SEC demande le gel des actifs américains de Binance

Hugo Da Silva 706 vues

Suite à des allégations de tromperie, la Securities and Exchange Commission (SEC) américaine a demandé au tribunal fédéral d’émettre une ordonnance de blocage temporaire pour geler les actifs américains de la plateforme d’échange de cryptomonnaies Binance. Ces accusations pourraient avoir des répercussions majeures sur la plus grande plateforme d’échange de cryptomonnaies au monde.

La SEC accuse Binance de détournement de fonds

La plainte déposée par la SEC auprès du tribunal du district de Columbia énumère 13 chefs d’accusation contre Binance, ainsi que son PDG, Changpeng Zhao.

Selon les allégations, Binance aurait gonflé artificiellement ses volumes de transactions, détourné les fonds des clients, autorisé l’accès à sa plateforme aux clients américains sans restrictions et trompé les investisseurs quant à ses contrôles de surveillance du marché.

Binance juge les accusations injustifiées

Dans un premier temps, Binance a fait valoir que les accusations de la SEC ne concernent que Binance.US, sa filiale américaine. La société mère de Binance est située aux Îles Caïmans.

Suite au dépôt de la plainte, Binance.US a tenu à rassurer ses utilisateurs en annonçant que leurs actifs resteraient en sécurité et que la plateforme continuerait ses opérations normales de dépôt et de retrait des fonds. Binance.US a également déclaré qu’elle se défendrait devant la justice en qualifiant d’”injustifiées” les actions de la SEC.

La SEC décidée a réprimer les acteurs du marché

Alors que Binance est la plus grande plateforme d’échange de cryptomonnaies au monde, elle fait également face à des actions en justice aux États-Unis de la part de la Commodity Futures Trading Commission (CFTC) et du Département de la Justice. Les accusations portées par la SEC ont provoqué une baisse du prix du Bitcoin, la principale cryptomonnaie du marché.

La SEC semble déterminée à mener une répression plus large à l’encontre des entreprises de cryptomonnaies qu’elle considère comme contournant la régulation, ce qui pourrait potentiellement nuire à l’ensemble du secteur.

La récente motion de la SEC visant à bloquer temporairement les actifs américains de Binance, ainsi que les accusations portées à l’encontre de la plateforme, soulèvent des questions fondamentales sur la régulation et le traitement des cryptomonnaies. Selon l’issue de cette situation, des répercussions majeures pourraient être ressenties par Binance et l’ensemble du secteur des cryptomonnaies.

Partager cet article
Publier un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

adbanner