L’Attaque des Titans Saison 4 : une théorie remet en cause la liberté d’Eren

Darell Mertens 1.4k vues
Eren dans L'Attaque des Titans Saison 4

La saison 3 de L’Attaque des Titans se terminait par le souhait d’Eren Jaeger de retrouver la liberté. Mais lors de la saison 4, après d’innombrables événements et d’incroyables révélations, le protagoniste parviendra-t-il à trouver ce qu’il cherchait ? Une théorie intéressante met en lumière cette question.

Eren a finalement montré son vrai visage et révélé ses véritables plans : exterminer l’humanité en dehors de Paradis et éliminer ce cercle de haine d’une manière drastique et radicale. On sait aujourd’hui que l’auteur, avec WIT puis MAPPA, a inséré plusieurs indices dans l’anime Attack on Titan, des éléments qui semblent anodins mais qui recèlent en réalité beaucoup de sens.

Eren, prisonnier de son idéal de liberté

Cependant, un fan de la série a récemment partagé une théorie intéressante sur le concept de liberté d’Isayama. L’auteur traite le sujet à travers les personnages qu’il a créés, mais la phrase la plus marquante est celle du roi Karl Fritz, qui explique « Les esclaves n’ont pas besoin d’yeux » lorsqu’il mutile des esclaves.

Cet élément est rendu plus clair dans Coordinate où Ymir ne montre jamais ses yeux, obscurcis par la mise en scène ainsi que dans le manga, jusqu’à ce qu’Eren la sauve de son tourment. Cependant, même le protagoniste qui a désormais acquis des pouvoirs absolus grâce au Fondateur et qui est en quête constante de liberté ne semble pas pouvoir se dire libre de toute façon. À plusieurs reprises, et pas seulement dans cet épisode particulier, Eren Jaeger est montré aux lecteurs du manga et aux spectateurs de l’anime avec un seul œil.

Selon l’utilisateur, il ne s’agit donc pas d’une décision purement esthétique, mais d’une décision rationalisée de l’auteur qui souhaite souligner une question traitée par Kenny. Ce dernier, en effet, expliquait qu’il n’existe pas d’homme vraiment libre, car il sera toujours l’esclave de quelque chose, que ce soit un matériau ou un idéal. Et c’est exactement le cas d’Eren qui, au fond, n’est pas aussi libre qu’il le voudrait, mais esclave de ce même concept de liberté qu’il a tant recherché. Une demi-liberté, aveugle d’un œil et imparfaite.

Que pensez-vous de cette théorie ?

Partager cet article
Publier un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

10 − huit =

adbanner