Avis sur QuillBot : est-ce un bon outil de paraphrase par IA ?

Raphael Gelin 1.9k vues
QuillBot
Note Finale
Moyen 2.8

Les outils d’intelligence artificielle pour assister les travaux de rédaction se sont considérablement développés ces dernières années. Ils permettent non seulement d’accélérer le processus d’écriture, mais aussi de surmonter le syndrome de la page blanche. Dans le domaine du paraphrasing, QuillBot est sans doute le nom qui revient le plus souvent, mais pour autant, tient-il toutes ses promesses ? Nous avons testé le mode premium et voici notre avis objectif et sans concession.

Qu’est ce que QuillBot ?

Quillbot est un assistant d’écriture en ligne qui utilise l’intelligence artificielle et le machine learning pour reformuler des phrases. Il propose également plusieurs outils annexes destinés a améliorer la qualité d’un texte comme un correcteur grammatical, un outil pour résumer un texte, un générateur de citations et même un traducteur automatique.

Ce service en ligne s’adresse à diverses catégories d’utilisateurs, allant des étudiants, aux journalistes, SEO et éditeurs de sites web qui souhaitent produire du contenu rapidement.

Les fonctionnalités de QuillBot passées au crible

Paraphrase de textes

« Paraphraser » est le fer de lance de QuillBot, c’est donc la fonctionnalités sur laquelle nous sommes le plus attardé lors de notre test. Elle se présente sous une interface très simple et intuitive, propose sept modes d’édition différents, ainsi qu’une option par défaut qui s’affiche lors de l’ouverture du programme. Pour l’utiliser, il suffit de coller votre texte dans la zone de saisie ou de télécharger un document, et QuillBot se chargera de le retravailler pour en faire un contenu original. L’interface dispose également d’une barre de synonymes permettant de choisir le nombre de synonymes à intégrer dans votre texte. Plus vous en autorisez, plus le texte sera modifié. Ça, c’est sur le papier, mais passons maintenant à la pratique et voyons ce que QuillBot a vraiment dans le ventre.

Pour le tester, nous avons utilisé un article d’actualité publié sur notre site Journal du Web. L’objectif était d’obtenir un article unique, préservant à la fois le sens du texte original en proposant une reformulation cohérente et ensuite de passer le test de similarité et contrôle anti-plagiat.

Premier obstacle : QuillBot ne prend pas en charge les textes en français. Bien qu’il soit possible de coller du texte en français, le résultat fourni par l’IA est exclusivement en anglais, nécessitant ensuite un passage par un traducteur automatique.

Dans notre exemple, nous avons utilisé les paramètres optimaux en positionnant le curseur des synonymes au maximum et en sélectionnant le mode « Fluency » pour conserver au mieux le sens de l’article.

Outil de paraphrase QuillBot
QuillBot Paraphraser ne reformule pas le texte en français

Après avoir traduit l’article, nous avons constaté une baisse générale de la qualité. La lecture du texte est devenue moins fluide et les phrases manquent de cohérence. QuillBot ne semble pas non plus comprendre les expressions idiomatiques, puisque l’expression « nous n’avons pas fini d’en prendre plein les yeux » s’est transformée en « nous n’avons pas fini de fermer les yeux« , ce qui n’est pas du tout approprié.

Aussi, la structure de l’article reste identique à celle de l’article original. L’IA ne prend aucun risque et se contente de reformuler le texte sans aucune touche d’originalité. Nous insistons sur ce point car un lecteur averti ou l’algorithme Google pourraient aisément identifier qu’il s’agit d’un texte bête et méchamment paraphrasé si l’original est présent sur internet. Pour des textes académiques, un devoir universitaire et même du SEO, la copie rendue nous semble clairement insuffisante.

Comparaison texte QuillBot
Comparaison du texte original avec le texte paraphrasé de QuillBot

Lors de notre test de similarité, les résultats tendent plutôt a confirmer notre insatisfaction. En effet, la comparaison de l’article produit par QuillBot avec l’article original fait apparaître que 20,3% du texte comporte des « changements mineurs », un score élevé qui pourrait être interprété comme du plagiat. Il est important de noter que « signification associée » indique que le reste de l’article est détecté comme de la paraphrase, ce qui n’est pas nécessairement négatif puisque c’est exactement ce que l’on attend de QuillBot. Cependant, on peut regretter l’absence de toute originalité dans le texte obtenu.

Précisons tout de même que l’outil dispose d’une option « Creative » permettant à l’IA de prendre plus de risques et de proposer un texte plus original. Mais là aussi, force est de constater que Quillbot est incapable de comprendre le contexte de l’article d’origine. Le résultat est un texte beaucoup trop approximatif voir parfois hors sujet.

En définitive, nous restons sur notre faim car QuillBot, bien qu’aillant tenu le haut du pavé pendant longtemps en matière d’IA générative, ne correspond plus aux standards du moment. L’avènement d’applications spécialisées utilisant toute la puissance de GPT-3.5 et GPT-4 surpassent QuillBot sur de nombreux aspects.

Correcteur grammatical

L’une des fonctionnalités majeures de Quillbot est son correcteur grammatical « Grammar Checker », qui est de très bonne facture et disponible dans la version gratuite de l’outil. Il permet d’identifier et de corriger les erreurs grammaticales, les fautes d’orthographe et de ponctuation, offrant ainsi aux utilisateurs un moyen efficace d’améliorer la qualité de leur contenu. Dès que le texte est collé dans l’éditeur de Quillbot, les erreurs sont mises en évidence en rouge, et il est possible de les corriger en un clique en appuyant sur le bouton « Fix All Errors ».

QuillBot Grammar Checker

Sur ce point, QuillBot fait le job et le fait bien, la détection et la correction des erreurs sont très rapides. De plus, la version gratuite du correcteur grammatical permet de traiter un nombre conséquent de caractères, offrant ainsi une flexibilité appréciable pour les utilisateurs occasionnels.

Résumé de textes

Le résumé de texte, appelé « Summarize » permet de condenser de longs articles ou essais en résumés concis. Cet outil peut s’avérer utile dans de nombreux domaines allant de la rédaction de méta-descriptions SEO, des résumés d’articles universitaires à la simplification d’un chapitre d’un livre ou à la création de résumés pour des newsletters.

Quillbot summarize propose deux modes distincts pour répondre à vos besoins en matière de résumé. Le premier, connu sous le nom de mode « Key Sentences », identifie les points les plus importants d’un texte et les présente sous forme de liste à puces. Le mode « Paragraph », quant à lui, tronque l’ensemble du texte et élimine les informations superflues tout en assurant la cohérence du texte.

Pour utiliser l’outil de résumé de Quillbot, il suffit de saisir votre texte, de télécharger un document ou de copier-coller le contenu. Ensuite, cliquez sur le bouton « Summarize » et laissez l’IA faire le travail.

QuillBot Summarize

Il est difficile d’avoir un avis positif sur cette fonctionnalité en raison de ses approximations notables. Dans notre article original, nous précisions que « la suspension de l’essai gratuit du service Midjourney n’était pas liée à la création de deepfakes« , pourtant le résumé de QuillBot dit l’inverse. Ce contresens majeur démontre, tout comme pour l’outil de paraphrase, que l’IA n’arrive pas à saisir pleinement le contexte et les nuances. Il est donc essentiel d’être extrêmement vigilant et de relire attentivement le résumé avant de le publier ou de le soumettre a quiconque.

Générateur de citations

Quillbot propose un générateur de citations pour s’assurer que vous citez correctement les auteurs originaux dans vos travaux universitaires. Même lorsque vous paraphrasez un contenu, il est essentiel d’en citer la source pour éviter d’être taxé de plagiat. Cet outil vise donc a simplifier le processus de citation pour les étudiants et les chercheurs.

Le générateur de citations répond aux besoins des étudiants universitaires en créant des citations dans le texte aux formats APA, MLA, AMR, etc… Cette fonction permet de gagner du temps et élimine la nécessité de compiler manuellement une liste de références, ce qui peut être très utilise pour la rédaction académique.

QuillBot Citation Generator

En utilisant la version gratuite de Quillbot, il suffit de saisir le type de référence, le nom de l’auteur, le titre de l’ouvrage et l’année de publication. Le générateur de citations produira alors l’entrée bibliographique appropriée, que vous citiez un livre, un site web ou un article de revue.

Autres outils de QuillBot

Outre les quatre principales fonctions que nous avons évoqué précédemment, QuillBot propose d’autres fonctionnalités. Parmi celles-ci, on compte :

  • Le contrôle anti-plagiat, accessible moyennant un forfait en plus de l’abonnement premium.
  • Un traducteur automatique compatible dans 30 langues, accessible gratuitement mais qui n’apporte aucune valeur ajoutée et bien moins performant que Deepl.
  • Des plugins Chrome et Word, qui bien que pratiques, n’effacent en rien les lacunes que nous avons constaté.

Les conditions tarifaires

QuillBot propose une version gratuite avec des fonctionnalités limitées, ainsi que des abonnements premium offrant un accès plus étendu à ses services. Ces options tarifaires sont conçues pour répondre aux différents besoins des utilisateurs, leur permettant de choisir l’offre qui leur convient le mieux en fonction de leur budget et de leurs exigences en matière de rédaction.

Les conditions tarifaires de QuillBot sont tout a fait abordables est commencent à 19,95$/mois pour un abonnement mensuel et tombe à 8,33$/mois pour un engagement d’un an soit un total de 99,95$/an.

Les 3 meilleures alternatives à QuillBot

AIQuill

AIQuill

Après avoir testé une multitude de services de génération de contenu assisté par IA, une chose est certaine, AIQuill met la barre très haute. La qualité exceptionnelle des textes produits par ce service n’a pas d’équivalent. Et pour cause, AIQuill tire parti des technologies d’intelligence artificielle les plus avancées, dont GPT-4, et y incorpore son IA propriétaire Fine Quill afin de saisir le contexte du texte a reformuler et le restructurer de façon originale et cohérente.

Plus qu’un simple outil de paraphrase, AIQuill dispose de 45 modèles d’intelligences artificielle pour créer du contenu, élargissant ainsi ses domaines d’applications. Ainsi, vous pouvez générer de manière automatique des articles de blog optimisés pour le SEO ou même des articles d’actualité. Les professionnels de l’e-commerce ne sont pas oubliés, puisque la plateforme offre la possibilité de concevoir des descriptions de produits uniques pour leur boutique en ligne. Les étudiants trouveront également leur bonheur avec la rédaction d’essais académiques, un correcteur d’orthographe et grammaticale.

Ceci est évidemment qu’une partie des capacités d’AI Quill, et si vous souhaitez découvrir toutes ses fonctionnalités c’est par ici : https://www.aiquill.net/

WriteSonic

WriteSonic

WriteSonic a gagné en notoriété en tant que générateur de texte assisté par intelligence artificielle. Il est particulièrement apprécié pour son habileté à reformuler du texte avec une belle dose de créativité. De plus, WriteSonic est capable de transformer un brouillon de texte en un article complet, structuré et engageant. Ses différentes fonctionnalités, qui incluent la rédaction d’articles, la création de contenu publicitaire, ou l’aide à la rédaction académique, sont hautement performantes.

WriteSonic met à disposition une variété de modèles pour répondre à divers besoins en matière de rédaction, ce qui rend l’outil flexible et adapté pour de nombreux cas d’utilisation. Alors que la génération de contenu assistée par l’IA continue d’évoluer, WriteSonic demeure un excellent choix.

Pour essayer gratuitement WriteSonic, suivez ce lien : https://writesonic.com/

Jasper AI

Jasper AI

JasperAI est une plateforme bien établie dans le domaine de la création de contenu par intelligence artificielle. Il a fait ses preuves en aidant les utilisateurs à améliorer leur écriture grâce à des technologies innovantes. Sa compréhension du contexte et ses suggestions de reformulation sont généralement pertinentes, mais elles peuvent manquer parfois de finesse. Il arrive parfois qu’on doive faire quelques petites retouches pour obtenir un résultat satisfaisant.

Malgré cela, JasperAI reste un outil utile pour différentes tâches, que ce soit pour dynamiser un texte, rédiger du contenu publicitaire ou peaufiner un texte académique. L’interface, bien que conviviale, demande une période d’adaptation pour en tirer le meilleur parti.

Pour essayer Jasper AI gratuitement, suivez ce lien : https://www.jasper.ai/

QuillBot
Note Finale
Moyen 2.8
Ergonomie / Interface 3 sur 5
Qualité des textes générés 2 sur 5
Nombre de fonctionnalités 3 sur 5
Rapport qualité/prix 3 sur 5
Partager cet article
Publier un avis

Publier un avis

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

adbanner