MidJourney a suspendu les essais gratuits suite à des abus

Darell Mertens 937 vues

Le générateur d’images basé sur l’intelligence artificielle Midjourney a récemment suspendu les essais gratuits de son service suite à un afflux massif de nouveaux utilisateurs. David Holz, fondateur et PDG de Midjourney, a annoncé ce changement en évoquant une « demande exceptionnelle et un abus des essais gratuits » dans un message sur Discord.

Une création massive de comptes gratuits originaires de Chine

Certains médias ont d’abord suggéré que cette suspension était liée à la diffusion de nombreuses images truquées, ou deepfakes, créées à l’aide de Midjourney. Les dernières en date mettaient en scène Donald Trump arrêté par la police et le pape portant une grande doudoune blanche.

Toutefois, Holz a rapidement démenti ces suppositions via le magazine The Verge et a précisé qu’une multitude d’utilisateurs ont créé des comptes temporaires pour générer des images gratuites. Il soupçonne qu’une vidéo virale s’est répandue en Chine et soit à l’origine de cette situation, ce qui a provoqué une saturation des systèmes et a affecté la qualité du service pour les utilisateurs payants.

Pour l’instant, Midjourney ne permet plus aux utilisateurs gratuits de générer des images, mais cela pourrait évoluer dans le futur. Holz indique cependant que son équipe travaille sur de nouvelles solutions pour remédier à la situation et assurer un service de qualité à tous les utilisateurs.

Une version 5 de MidJourney vraiment impressionnante

La version 5 de Midjourney a été mise en ligne il y a quelques semaines et a amélioré de manière significative la qualité des images représentant des personnes, avec des mains moins déformées, un éclairage plus réaliste et des textures de tissus plus fidèles. Grâce à ces améliorations, plusieurs images de Midjourney ont rapidement fait le buzz sur les réseaux sociaux, dont des montages d’Emmanuel Macron marchant parmi les manifestants à Paris.

Et comme le dit David Holz lors de sa dernière interview, la version actuelle du générateur d’image par IA n’est que « la partie émergée de l’iceberg« . Il faut donc comprendre que nous n’avons pas fini d’en prendre plein les yeux.

Bien que nous soyons préoccupés par l’impact de cette technologie sur de nombreux métiers artistiques, son potentiel fascinant nous rend impatients de découvrir les innovations des futures versions.

Partager cet article
Publier un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

adbanner