Apple Pay Later utilisera les Apple ID pour prévenir les fraudes

Darell Mertens 387 vues
Apple Pay Later

Apple Pay Later, le service présenté lors de la WWDC 2022 qui permet d’échelonner les achats d’appareils Apple en petits versements sans frais ni intérêt, va utiliser l’ID Apple du client et les données connexes pour réduire le risque de fraude.

Un nouvelle filiale pour gérer les crédits

La majorité des institutions financières qui proposent des services « acheter maintenant, payer plus tard » déterminent si elles peuvent prendre le risque d’accorder un crédit à des consommateurs potentiels et actuels en consultant des rapports de solvabilité. Maintenant qu’Apple est entré sur le marché, le fabricant d’iPhone va aller au-delà des contrôles standard.

La firme de Cupertino a créé Apple Financing LLC afin d’avoir un contrôle plus direct sur son service Apple Pay Later. A la différence de son partenariat actuel avec Goldman Sachs pour Apple Card, Apple est autorisé à donner des informations à sa propre filiale alors que cela est interdit pour les organismes tiers.

La marque à la pomme est convaincue qu’elle peut agir en tant que partie fournissant le service elle-même au lieu de faire appel à une entité extérieure. Dans cette optique, la société effectuera elle-même les vérifications à l’aide des données qu’elle contrôle directement. Par exemple, les clients devront toujours lier leur carte de crédit à leur compte, et les paiements seront toujours prélevés automatiquement sur leur compte toutes les deux semaines, à moins qu’ils ne souhaitent s’y soustraire.

L’Apple ID pour déterminer le profil des emprunteurs

Apple Pay Later utilisera l’infrastructure d’Apple de plusieurs façons, en plus des vérifications de crédit classiques. À des fins de prévention de la fraude et de vérification de l’identité, les contrôles pourraient, par exemple, utiliser les informations du compte Apple ID de l’utilisateur.

Les demandes de paiement par Apple Pay Later émanant de demandeurs dont l’Apple ID est en règle depuis longtemps et qui ne semblent pas faire allusion à une fraude probable ont plus de chances d’être approuvées.

Partager cet article
Publier un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

treize + 6 =

adbanner