Hogwarts Legacy sur Switch reporté : détails et raisons de ce retard

Darell Mertens 901 vues

C’est une véritable douche froide pour les joueurs qui attendaient la version Switch d’Hogwarts Legacy: L’Héritage de Poudlard. Avalanche Software vient d’annoncer sur Twitter que la sortie du jeu sur l’univers d’Harry potter sur la console de Nintendo est repoussée jusqu’en novembre 2023.

« L’optimisation pour la Switch est notre priorité. Merci de votre patience« , a déclaré l’équipe de Hogwarts Legacy. Même si l’attente est pénible, cette annonce démontre un engagement à fournir une expérience de qualité pour la Switch, qui, il faut bien l’admettre, est techniquement moins puissante que la PlayStation 4 et la Xbox One.

L’avenir de Hogwarts Legacy sur Switch

Le 14 novembre 2023 est donc la nouvelle date à encercler sur votre calendrier pour l’arrivée de Hogwarts Legacy: L’Héritage de Poudlard sur Switch. Cette annonce n’est pas sans susciter des inquiétudes parmi les fans quant à la capacité de la console portable de Nintendo à faire tourner ce jeu ambitieux.

On ne peut qu’espérer que les développeurs réussiront à adapter le jeu à la plateforme de Nintendo malgré son infrastructure vieillissante. En attendant, il est toujours possible de se rabattre sur la version PC d’Hogwarts Legacy qui est aussi compatible avec la Steam Deck de Valve, une alternative portable intéressante.

Des portages réussis malgré les défis techniques

Gardons à l’esprit que la Switch a déjà prouvé sa capacité à accueillir des portages de haute volée, comme The Witcher 3 et Nier Automata. Si Avalanche réussit à optimiser Hogwarts Legacy pour la Switch, ce serait un véritable exploit technique, et probablement l’un des plus impressionnants à ce jour sur cette plateforme.

Malgré tout, le report de Hogwarts Legacy sur Nintendo Switch pose des défis de taille pour les développeurs d’Avalanche Software. En effet, ills sont confrontés à un véritable casse-tête : comment offrir une expérience de jeu optimale sur une console aux performances limitées ? Espérons que le temps supplémentaire permettra aux développeurs de surmonter ces obstacles et de présenter un portage à la hauteur des attentes. On croise les doigts !

Partager cet article
Publier un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

adbanner