Microsoft dévoile Autodev, un framework de développement entièrement autonome

Darell Mertens 261 vues

Dans un document récemment divulgué, cinq chercheurs de Microsoft dévoilent « AutoDev: Automated AI-Driven Development ». AutoDev réinvente le rôle des développeurs, qui deviennent désormais des superviseurs. Ces derniers délèguent les tâches d’ingénierie logicielle à des agents IA autonomes.

Le document présente AutoDev comme une plateforme où l’utilisateur définit des objectifs complexes, comme par exemple : l’édition de fichiers, la compilation ou encore les tests. Les agents IA d’AutoDev se chargent ensuite de les réaliser, s’appuyant sur une panoplie d’outils et de données (fichiers source, résultats de compilateurs, journaux de build et de tests, etc.). Cette approche garantit une exécution automatisée et éclairée…

L’arrivée d’AutoDev fait évidemment grincer des dents chez les développeurs qui craignent, après les artistes et designer, d’être les prochaines prochaines victimes des progrès de l’intelligence artificielle. Des commentaires sur les réseaux sociaux y font écho, révélant l’appréhension des professionnels du secteur face à l’impact potentiel de la technologie sur les professions intellectuelles.

Concernant les détails techniques… Le schéma ci-dessous montre comment un agent IA d’AutoDev atteint un objectif en interagissant avec un dépôt. L’environnement d’évaluation teste les opérations proposées et communique les résultats à l’agent (messages pourpres), qui peut alors ajuster ses actions en conséquence.

Autodev workflow

Le cadre AutoDev améliore des applications telles que GitHub Copilot grâce à :

  • Un « Conversation Manager » pour suivre et gérer les échanges entre utilisateurs et agents IA.
  • Une bibliothèque d’outils personnalisés pour réaliser divers objectifs liés au code et à l’ingénierie logicielle.
  • Un « Agent Scheduler » permettant la collaboration entre différents agents IA.
  • Un environnement d’évaluation pour exécuter le code et faire tourner les tests.

Les chercheurs soulignent que la responsabilité de contextualiser et valider le code généré par l’IA incombera désormais aux développeurs eux-mêmes. Ils précisent également leurs ambitions futures : intégrer AutoDev dans les IDE sous forme de chatbot, ainsi que dans les pipelines CI/CD et plates-formes de révision PR.

Sources : Arxiv
Partager cet article
Publier un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

adbanner