Elon Musk souhaite acheter Twitter, le conseil d’administration l’en empêche

Darell Mertens 395 vues
Elon Musk

Plusieurs jour se sont écoulés depuis qu’Elon Musk a acheté 9,2 % de Twitter. Depuis lors, l’homme d’affaires sud-africain a lancé une grande offensive pour racheter le réseau social à l’oiseau bleu. Son objectif : garantir la liberté d’expression. Mais Twitter n’entend pas se laisser faire à mis en place une stratégie pour compliquer une acquisition hostile.

Le CDA de Twitter met en place le « poison pill »

L’actualité la plus récente s’est concentrée sur ce dernier aspect, notamment avec le rejet par Twitter de l’offre de Musk. Selon les dernières informations, le conseil d’administration de Twitter a voté une nouvelle « stratégie de défense des droits des actionnaires » qui a pour but d’éclipser définitivement les rêves du patron de Tesla d’acquérir la plateforme sociale.

Cette décision du conseil d’administration connue sous le nom de pilule empoisonnée – littéralement « poison pill » – permet d’interdire par avance les acquisitions en cas d’offres, permettant ainsi à certains actionnaires d’accroître leur participation.

Musk menace de vendre ses actions Twitter

Une décision qui pourrait avoir des conséquences inattendues dans un avenir proche. En effet, Elon Musk aurait fait remarquer, incrédule, qu’il devrait reconsidérer sa position d’actionnaire suite au refus du conseil d’administration.

Musk pourrait donc se débarrasser définitivement de toutes ses actions twitter, ce qui est un problème majeur compte tenu du fait qu’il est actuellement l’actionnaire majoritaire de la firme.

Partager cet article
Publier un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

18 + 18 =

adbanner